Les éco-gestes à adopter pour moins polluer sur Internet

vendredi 6 mars

Voici une liste d’éco-gestes pour vous permettre de changer maintenant votre impact sur la production de déchets dus au numérique.

En choisir 5, c’est déjà pas mal !

Les mails :

  1. Je supprime au maximum les pièces jointes de mes mails
  2. J’évite les conversations par mails lorsqu’elles peuvent être faites par téléphone ou à l’oral
  3. Je sélectionne les destinataires d’une réponse à un message groupé : tout le monde n’est pas forcément concerné !
  4. J’envoie des messages légers
  5. J’évite d’envoyer le même message aux mêmes destinataires par des moyens différents (e-mail et réseaux sociaux par exemple)
  6. Pour transférer mes pièces jointes, j’utilise les plateformes de partage de fichiers plutôt que d’envoyer un mail de 1 Mo (donc avec une photo en pièce jointe) équivaut à 25 minutes d’utilisation d’une ampoule de 60 W. Évitez de transférer des pièces jointes inutiles. De nombreuses plateformes comme Wetransfer ou Transfer Now permettent d’envoyer des données et les effacent au bout de quelques jours !
  7. Trouvez des alternatives si la pièce jointe est très lourde : utilisez une clé USB, un lien hypertexte à la place d’un document
  8. Je supprime mes spams régulièrement
  9. Je supprime mes mails stockés inutilement
  10. je me désabonne des newsletters inutiles (avec Clean Fox par exemple).
  11. Chaque semaine, je fais le ménage dans mes mails : les dépenses énergétiques liées aux emails dépendent du temps durant lequel on les conserve, car ils restent stockés sur des serveurs. Alors pour réduire votre consommation d’énergie, classez les messages importants et effacez les autres régulièrement
  12. Je n’oublie pas de vider ma corbeille email une fois le tri opéré
  13. J’enlève le logo de ma signature email : les photos pèsent lourd dans les mails. Pour une entreprise de 100 personnes, les émissions de CO2 annuelles liées aux mails peuvent représenter l’équivalent de 14 allers-retours Paris-New York.
  1. Naviguer sur Internet :
  2. Je vide régulièrement le “cache” de mon navigateur
  3. Je choisis un navigateur moins gourmand en énergie comme Firefox (Chrome étant l’un des plus gourmands en énergie)
  4. J’ajoute des signets pour mes sites préférés
  5. J’utilise une boite mail écolo (comme Newmanity, par exemple ou Lilo Mail)
  6. J’utilise un moteur de recherche qui réduit mon impact sur l’environnement (comme Ecosia ou Lilo)
  7. Je réduis mon temps de lecture en ligne
  8. J’évite d’ouvrir trop d’onglets et de programmes en même temps (surtout si je ne les utilise pas)
  9. J’optimise mes recherches Internet en utilisant des mots-clés plus précis
  10. Je réfléchis à l’utilité de ma démarche avant de : poster une photo sur Internet, lancer un streaming, publier une vidéo sur YouTube ou Facebook, faire une requête sur un moteur de recherche
  11. Je mets un bloqueur de pubs : les publicités utilisent non seulement une part de votre bande passante, mais également des ressources de l’appareil que vous utilisez pour naviguer, en particulier sa batterie
  12. Le matériel :
  13. J’éteins ma box quand je sors de chez moi ou quand je ne l’utilise pas :
  14. Je branche mes équipements (ordinateur, imprimante, box...) sur une multiprise à interrupteur et je l’éteins (sinon même éteints, vos équipements continuent de consommer)
  15. Je privilégie le matériel écolo, comme un PC reconditionné, une souris en bambou sans fil, une housse de tablette recyclée
  16. J’allonge la durée de vie de mon équipement en en prenant soin : je débranche l’ordinateur quand la batterie est chargée, je baisse la luminosité, je passe en mode avion quand je n’utilise pas Internet
  17. Je stocke mes fichiers les plus lourds sur un disque dur externe : les data centers représentent ⅙ des gaz à effet de serre. Pour alléger votre poids dans le cloud, stockez vos fichiers lourds sur des disques durs externes
  18. Je désactive les fonctions GPS, Wifi, Bluetooth sur mon téléphone ou ma tablette quand je ne m’en sers pas, ou je me mets en mode « avion »
  19. Je règle mon ordinateur, et quand c’est possible mon smartphone en mode « économies d’énergie » : diminution de la luminosité de l’écran, mise en veille automatique après 10 mn d’inactivité, écran de veille noir...
  20. J’évite de conserver chez moi d’anciens ordinateurs et téléphones : ils représentent un précieux gisement de matériaux recyclables
  21. Je les rapporte chez un revendeur en informatique et en téléphonie


Navigation

Brèves de la rubrique

  • Les éco-gestes à adopter pour moins polluer sur Internet